La Communication non Verbale en Entretien d’Embauche

En entretien d’embauche,  le recruteur ne laisse rien au hasard. Il scripte tous les faits et gestes de manière à se faire une idée claire des Compétences  et  de la Communication  non Verbale du candidat.  

Votre langage corporel parle de vous á travers les gestes et les postures, le ton et la voix  ainsi que la mise.

Pour commencer, définissons le langage corporel ou la communication non verbale.

Sans utilisation de la parole, la communication est dite communication non verbale. Cette communication non verbale repose sur le langage corporel dans son ensemble : gestes, postures, expressions du corps, du visage ou manifestations physiologiques.

Pro-emploiguinee.com détaille pour vous quelques conseils pour bien maîtriser  votre communication non verbale pour préparer votre prochain  entretien d’embauche.

  1. Votre présentation :

Il ne faut jamais apparaître fatigué, votre forme générale intéresse le recruteur.

Il est recommandé de se tenir droit, calme et serein devant le recruteur. En effet, gigoter devant lui pourrait donner l’impression d’une personne stressée qui manque d’assurance.

Et, surtout, ne pas oublier que votre mise fait partie de votre communication non verbale.

  1. Le regard :

Evitez d’avoir le regard fuyant car il  vous désavantage. Cela traduit un manque de confiance en soi.

De même, éviter soigneusement de porter la main au visage. C’est une gestuelle très expressive d’une absence d’assurance.

Ayez un regard doux envers le recruteur. Cette posture démontre de la confiance et de la sérénité en vous. Le regard ne doit non plus être figé au risque d’être incommodant pour le recruteur.

  1. Le sourire :

A la rencontre du recruteur, votre  sourire  doit renvoyer une impression positive de votre personne.

C’est un élément qui assure un forte attractivité au niveau de votre communication non verbale. La sincérité de votre sourire doit se sentir dans vos yeux, dans votre poignée de main et au niveau de votre posture.

  1. La posture :

Garder toujours une position droite, ne soyez pas  affalé sur votre chaise. cette attitude – qui n’est pas positive – signifie que vous êtes fatigué, à la recherche d’un endroit  pour vos reposer.

La règle est simple; posez vos pieds sur terre et orientez votre regard vers le Recruteur.

Histoire de dire que vous avez la tête sur les épaules et que vous savez vous présenter. Une certaine assurance se dégagerait d’une telle posture.

a- Le mouvement des mains et les bras

La poignée de main  est le premier contact charnel entre le candidat et le recruteur. Une main moelle traduit un sentiment de faiblesse du candidat. Elle doit être franche sans être vigoureuse. Ne pointez ni le doigt encore moins le lever devant le recruteur.

 Laissez l’initiative de la poignée de main venir de votre Recruteur.  

Gardez les mains ouvertes et relaxes sur la table.

Les bras croisés signifient tout simplement que vous êtes fermé  et que vous avez besoin d’être rassuré par le Recruteur.

Le geste des mains est recommandé á la hauteur des gestuelles du recruteur. Occuper trop l’espace pourrait de venir encombrant pour le recruteur.

Votre corps parle de vous, ne l’oubliez pas. Les bras sur la poitrine démontrent que vous êtes sur la défensive et vous renvoyez une posture assez désintéressée devant votre interlocuteur.

b- Ne pas Croiser les jambes

Ne croisez pas vos jambes. Cette posture inconvenante pourrait démontrer une obstruction á l’entretien. Elle prouve á suffisance que  vous avez du mal á discuter avec le recruteur.

L’ouverture des jambes traduit une forte personnalité en termes d’ouverture, d’engagement et d’assurance de votre part autour d’une discussion concernant l’emploi. 

Nous vous souhaitons bonne chance  dans vos différents entretiens d’embauche .

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
20 ⁄ 10 =